• Reconstruction d'un moteur

    Ceci est un petit guide pour remonter un moteur de Vespa 400.

    Ce moteur sera remonté avec des pièces et des performances d'usine, si vous souhaitez voir comment en améliorer les performances, allez voir sur le site de J-L Mathon. Il y a un reportage très bien fait qui explique les amélioration à apporter sans risque de fragiliser le moteur.

    Préparation des pièces :

    -Pistons/axes/segments/clips neufs, cylindres alésés

    -Cages à aiguille tête de bielle neuves 28x36x20 transformé en 28x36x18 (attention les cotes diffères selon le modèle de vilebrequin) Reconstruction d'un moteur

    -Aiguilles de pied de bielle neuves Nadella 2x15.8BR

    -Rondelles épaulements en bronze phosphoreux neuves :23.5x48x1 quantité 2 et 28x48x1 quantité 2 (attention les cotes diffères selon le modèle de vilebrequin)Reconstruction d'un moteur

    -Suppression des anciennes rondelles étoiles d'épaulements serties sur les manetons

    -Usinage des raynures sur les têtes de bielle d'une profondeur de 1.5mm sur 13mm de large

    -Nettoyage et vérification des trois roulements de palier du vilebrequin

    -Prévoir les joints à lèvres de vilebrequin OAS-48x62x8-FPM quantité 2, les 2 joints d'embase de cylindre en papier, ainsi que de la pâte a joint pour les carters et de l'huile 2Temps pour le montage de toutes les pièces

    -Les cylindres ont été peints à la peinture résistante à la chaleur Reconstruction d'un moteur

     

    Équilibrage des ensembles tournants :

    -Équilibrer le centre de gravité des deux bielles, le principe étant de trouver leur point de bascule en meulant légèrement l'une et l'autre. Il faut les faire rouler sur un morceau de tube sur un support bien plat (marbre), le but étant qu'elles basculent au même moment. Vous pouvez en profiter pour les équilibrer au niveau du poids.

    Reconstruction d'un moteur

     

    -Peser au 0.01g toutes les pièces tournantes (pistons, bielles, axes, cages à aiguille de pied de bielle). Je ne pèse pas les clips et les segments le poids étant tellement infime. Ensuite mixer les pièces afin de créer deux ensemble identique. Je me limite à maximum 1g d'écart. Ceci est très important pour l'équilibre au ralentit du moteur.

    Reconstruction d'un moteur

     

    Assemblage du vilebrequin :

    -Assembler la partie centrale du vilebrequin en s'assurant de bien avoir remit le roulement de palier central son clips, et l'entretoise en aluminium. Installer la clavette, assembler les deux parties du vilebrequin et serrer l'écrou à ergot avec une douille spéciale. Mater le bout de l'arbre pour freiner l'écrou comme à l'origine. Cette partie centrale du vilebrequin sert à l'admission des gaz mélange/air provenant du carburateur.

    -Présenter la partie centrale du vilebrequin dans les deux demi-carters. La rotation doit se faire librement, si ce n'est pas le cas limer les bavures éventuelles sur les deux masses d'admissions qui bloquent la rotation du vilebrequin.

    Reconstruction d'un moteur

     

    -Attention de bien identifier la masse coté embrayage et celle côté allumage pour ne pas les inverser dans le carter !!Reconstruction d'un moteur

     

    -Montage des bielles et des masses sur les manetons. Faire l'assemblage rondelle d'épaulement -> cage à aiguille -> bielle -> rondelle d'épaulement -> masse, se servir d'une pige de 8mm pour aligné la masse avec la partie centrale du vilebrequin. Puis serrer le collier du maneton à 40Nm. L'idéal est de bien maintenir l'ensemble dans un étau avec des morts en plombs pour ne pas embarquer la masse au serrage et bloquer la pige. Cela aidera a obtenir un alignement parfait. Recommencer le même empilage pour l'autre côté.

    Reconstruction d'un moteur

     

    -Une fois le vilebrequin assemblé dans son intégralité, il faut l'essayer tour à tour dans les deux demi-carters en installant les deux derniers roulements de pallier. La rotation doit être libre, si ce n'est pas le cas il faut revoir l'alignement du vilebrequin.

                                                                                                          Reconstruction d'un moteurReconstruction d'un moteur

     

     

    Assemblage du bas moteur :

    -Dégraisser les deux surfaces de contact des demi-carters, puis y mettre de la pâte d’étanchéité Loctite 5926 Reconstruction d'un moteur , vérifier la présence des deux centreurs dans les carters

    Reconstruction d'un moteur

    -Installer le vilebrequin, puis refermer les carters

     

    -Installer les 10 vis, puis les serrer dans l'ordre indiqué à 16Nm, ATTENTION : la vis numéro 5 qui est à installer à l'envers. Elle sera à re-desserré pour l'installation de la tôle de turbine à la fin du montage du moteur

    Reconstruction d'un moteur

     

     

    -Monter la rondelle cale, et le joint à lèvre ATTENTION : Bien gaver en huile 2 temps le joint à lèvre pour le montage, il ne faut surtout pas que celui ci soit sec à la rotation du moteur. Puis installer la clavette anti-rotation dans la lumière, personnellement j'y ajoute de la pâte à joint pour limiter les fuites de mélange par la lumière. D'origine PIAGGIO ACMA installait une rondelle d'étanchéité en caoutchouc pour l'étanchéité qui avait une très mauvaise durée de vie. 

                                                                                                   Reconstruction d'un moteurReconstruction d'un moteur

     

    -Installer la poulie, la rondelle frein, puis l'écrou. Mettre de la graisse sous l'écrou pour ne pas embarquer la rondelle pendant le serrage. Serrer l'écrou à 40Nm puis rabattre la rondelle frein.

    Reconstruction d'un moteur

    -Installer la rondelle cale et le joint à lèvre coté volant moteur, puis mettre la clavette avec la pâte d’étanchéité. Poser le volant moteur, la rondelle frein et l'écrou graissé. Le serrage est de 100Nm, il faudra donc prévoir une barre pour maintenir le volant moteur pendant le serrage. Puis rabattre la rondelle pour freiner l'écrou.

                                                                                                        Reconstruction d'un moteurReconstruction d'un moteur

     

     

    Assemblage du haut moteur :

    -Sur les moteurs 2T, les positions des segments sont très importantes. De petits plots dans les gorges servent à maintenir les segments en rotation. L'ouverture des segments doit être à l'opposée de la lumière d'échappement dans le cylindre. Il est donc nécessaire de repérer le sens des pistons, la flèche indique l'ouverture des segments et le "E" pour le côté échappement.

    Reconstruction d'un moteur

     

    -Faire le jeu à la coupe des segments : 0,7 pour le coupe feu et 0,5 pour les deux autres. Installer les segments sur les pistons.

                                                                                                                       Reconstruction d'un moteurReconstruction d'un moteur

     

    -Mettre la cage à aiguille dans le pied de bielle, puis chauffer le trou du piston. Le présenter sur la bielle et y glisser l'axe. ATTENTION : Ne pas oublier les clips de chaque coté de l'axe !!! Puis installer les goujons et le joint papier d'embase.

    Reconstruction d'un moteur

     

    -Bien huiler les pistons et l'intérieur des cylindres puis engager les cylindre sur les goujons. Le chanfrein sur les cylindres facilite l'engagement des segments dans leurs gorges. Mettre les culasses ATTENTION : Culasse type 2 dite "bombée", mettre l'ouverture coté échappement. Penser à bien obturer le moteur.

    Reconstruction d'un moteur

     

    -Il ne reste plus qu'a équiper le moteur des servitudes (allumage, carburateur, embrayage), de la turbine, de la pipe d'échappement ainsi que du pot d'échappement.